En célébration du 60è anniversaire de l’Appel de Stockholm
L’Association Internationale des Juristes Démocrates avec le soutien de plusieurs autres organisations, vous invite à participer

CONFERENCE INTERNATIONALE
Pour continuer la bataille pour une permanente
PROHIBITION DES ARMES NUCLEAIRES
ET DE TOUTES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE

 

Vendredi 18 et samedi 19 juin 2010
De 9.00 à 18.00
A la Bourse du Travail, 3 rue du Château d’Eau, Paris, France

Redédions nous aux principes de l’Appel de Stockholm
Pour développer un plan de prohibition finale des armes nucléaires et des armes de destruction massive

Cette conférence précède celle des Nations Unies sur l’examen du Traité de Non-Prolifération qui se tiendra à New-York à partir du 30 avril.
L’appel de Stockholm a été signé le 11 mars 1950.
Lancé par le Conseil Mondial pour la Paix, il déclarait le premier usage de l’arme nucléaire illégal et crime contre l’Humanité
Des centaines de millions de personnes à travers le monde signèrent cet appel.
Cela a interdit l’utilisation de telles armes, spécialement lors de la guerre de Corée.

Aujourd’hui, subsistent des stocks d’armes nucléaires partout dans le monde avec assez de pouvoir explosif pour détruire le monde plusieurs fois.
L’actuel Traité de Non-Prolifération ne met pas les armes nucléaires hors la loi. Il limite l’interdiction à ceux qui ne la possèdent pas encore. Des accords qui limitent seulement la quantité autorisée de stocks ont occulté la nécessité d’une totale élimination et servi la théorie selon laquelle ces stocks peuvent jouer un rôle de dissuasion. La défaillance de la communauté mondiale à déclarer complètement illégal l’usage de telles armes reste une menace pour la paix internationales

L’Association Internationale des Juristes Démocrates (AIJD) est partie à une campagne permanente pour alerter l’opinion sur l’illégalité complète et la criminalité des armes nucléaires. L’AIJD travaille à renforcer l’action de tous ceux qui luttent pour leur totale élimination, aussi bien que de toutes les armes de destruction massive. Nous cherchons aussi à développer des stratégies en vue de promouvoir un désarmement en conformité avec la Charte des Nations Unies.

Associations actuellement partenaires :
– Abolition des armes nucléaires, « stop essais »
– Association Internationale pour la Défense d’un Droit International Humanitaire
– Association Internationale de Juristes contre l’Arme Nucléaire
– Association Républicaine des Anciens Combattants et Victimes de Guerre
– Bureau International de la Paix
– Association des Femmes des Carrières Juridiques
– Ligue internationale des Femmes pour la Paix
– Mouvement Français de la Paix
– Médecins contre l’Arme nucléaire

Anglais