L’Association Internationale des Juristes Démocrates qui jouit du statut consultatif près l’ECOSOC, condamne sans équivoque l’agression d’Israel contre le Liban indépendant et souverain en violation de l’art. 2.4 de la Charte des Nations Unies.

1) Au cours des quelques derniers jours, Israel mène une attaque continue contre le peuple du Liban souverain et, en violation du droit international, enferme sous blocus son territoire, ses mers et ses airs. Il cible les infrastructures à l’usage des civils, bombarde de façon répétée l’aéroport de Beyrouth et son dépôt de carburant, détruit les routes reliant le Liban à la Syrie, alors que ce ne sont pas des objectifs militaires

2) Le prétexte de cette guerre ouverte contre le Liban est de libérer deux soldats israéliens dont on dit qu’ils ont été enlevés par le Hezbollah. Comme pour le prétexte à l’occupation et à l’agression contre Gaza, Il refuse d’engager des politiques qui pourraient conduire à la libération de ces deux soldats

3) Au lieu de cela, Israel a choisi de mettre toute la région, et le reste du monde en grave danger, en mettant en œuvre son programme consistant à détruire le Hezbollah, à soumettre le Liban et à frapper l’Iran et la Syrie

4) L’AIJD se joint à la Communauté Internationale pour exiger d’Israel de cesser immédiatement son agression militaire contre le Liban de même que contre la, Palestine

L’AIJD demande au Conseil de Sécurité des Nations Unies de prendre immédiatement les mesures pour arrêter l’agression d’Israel contre le Liban et de décider les actions appropriées contre la conduite illégale d’Israel, Elle demande en outre à l’Assemblée Générale des Nations Unies de prendre les initiatives similaires pour l’application de la Charte des Nations Unies, mettre fin à l’agression israelienne et apporter la paix au Moyen Orient.